27 juillet 2011

Invasion japonaise

Quand il revient de voyage, le jardinier fait le tour du jardin, cela va de soi. J'étais tout heureux de voir mon rosier blanc tout en boutons. C'est  un rosier Hudson de l'increvable série des Explorateurs, mis au point par Agriculture Canada. Ils sont parfaitement adaptés à nos hivers, résistants aux nombreuses maladies des rosiers, fleurissent tout l'été en plus d'être très parfumés. Bref. ils sont parfaits !

 Mais voilà le spectacle atroce que j'ai vu en fin de semaine: 



C'est un petit troupeau de scarabées japonais qui vous dévorent une rose le temps de le dire. Ils ont eu droit d'ailleurs à une petite douche d'insecticide vaguement bio. Mais bon, s'il adorent les pétales de roses, ces sales bêtes aiment beaucoup les feuilles de vignes et précisément il y a grande vigne ensauvagée sur le coté de la maison où ils s'en donnent à coeur joie, d'autant plus que ce scarabée me semble doté d'une libido fort élevée: 

 
Impossible de les doucher de ma bouteille d'insecticide, il me faudrait peut-être un grand filet à papillons pour les attraper et éventuellement les écraser sauvagement. Disons d'ailleurs au passage que le jardinage est loin d'être un passe-temps innocent, on y apprend vite les défoulements violents: vous devriez voir le sadisme avec lequel je piétine les criocères  qui osent s'attaquer à mes lis !

***

C'est en cherchant un moyen plus facile d'éliminer mes scarabées nippons que j'ai trouvé leur point faible: les géraniums, blancs de préférence. Cette recherche nous apprend en effet que la bestiole raffole des pétales du pélargonium (le géranium des jardins) qui les font tomber dans un état catatonique proche de l'extase. Elle se retournent sur le dos, frétillent des pattes et des antennes et leur immobilité en font une proie facile. Un jour plus tard elles dégèlent et remettent ça. On comprendra que ce régime les affaiblit en plus de calmer leur instinct copulateur. 

Me voici donc soudainement épris de géraniums blancs et pusher des scarabées de l'Empire du soleil levant,


En prime, une chanson de circonstance: 

6 commentaires:

Gérald a dit...

Ah que c bon ton papier. J'en ai rigolé un coup :)

Décidément, l'instinct guerrier en toi réveillé donne du bonheur au lecteur. Foglia aimerait ...

manouche a dit...

Sais tu que tes affreux samouraîs- scarabées- japonais ont aussi dévoré la vidéo, quelle engeance!

Laurent a dit...

Quel cauchemar ! J'espère ne jamais les voir festoyer dans mes roses !

Reborn a dit...

Ah, mon Dieu, on est déménagé juste à temps...

nina a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
nina a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.