26 octobre 2009

Un anniversaire

Cinq ans de blogue. Ouvrons donc une bouteille de Mouton-Cadet, vin standard compatible aux lundis. Revoyons les archives lointaines.


Relisant ce que j’ai écrit, je constate que j’oublie trop souvent de parler de mes lectures ou de mes explorations banales. Je lis moins de littérature et j’explore moins, c’est vrai. Il y a cinq ans j’étais un simple chargé de trop peu de cours et me voici à temps très plein au cégep et à l’université. Et sur le fond ? Je ne regrette rien.


C’est que je comprends qu’outre ma paresse naturelle, j’ai dit beaucoup de choses et qu’il est bien normal de ne pas trop vouloir se répéter. Pourquoi redire que Charest navigue à vue sans ambition autre que de se maintenir ? Que les médias reflètent l’insignifiance d’une époque perpétuellement adolescente et nombriliste ?


À quoi sert de rappeler que le sens du monde est de le regarder simplement, d’essayer de le comprendre, d'y vivre et de l’aimer ?


C'est trop essentiel et je pense que c’est pour ça que je blogue.

Et que je continuerai.


Un gros merci à tous ceux et celles qui me lisent et qui commentent, à Carole, la première, à Gérald, à Laurent, à Éric et les autres, merci aussi à tous les silencieux qui ne font que passer, j'espère avoir été à la hauteur.

4 commentaires:

É. a dit...

Prost ! Et 5 années de plus !
:0)

Laurent a dit...

Il n'est parfois pas inutile de répéter certaines évidences.

magoua a dit...

Prost! ouep on les fera bien je pense :-)

En effet Laurent, la répétition est la base de toute pédagogie. Et ça évite de culpabilisersi on se répète.

Merci de vos voeux les gars, j'pense que j'vas continuer ;-)

Anonyme a dit...

Cher Magoua,

Même si tu es plus silencieux, je reviens toujours voir si tu as un nouveau billet de temps en temps. Bravo pour cet anniversaire, et j'espère te lire encore longtemps.

Carolexx