21 mai 2011

Bonjour en passant

Le joli mois de mai est un sprint ce année comme toutes les autres. Coté cours, les examens à préparer, les excursions à faire, les corrections et les notes à remettre à la fin du mois et comme si ce n'est pas assez, cette année je n'ai pu m'em pêcher d'aller faire un tour à l'ACFAS, grand pow-wow des sciences qui se passait chez nous cette année. Il y avait là un colloque intéressant mais mal organisé sur les angoisses existentielles de la géographie. Au moins ça m'a permis de rencontrer quelques bonzes.

Côté jardin, il y a le grand ménage à faire, une verge et demie de compost à étendre (la verge est cube et n'est rien d'autre que le yard anglais, soit un peu moins d'un mètre).la tâche est d'autant plus difficile que les beaux jours sont rares, les pluies fréquentes et le temps trop compté. Reste à diviser les vivaces en déplacer, planter les annuelles.

Mais voilà que je commence à relaxer, j'écris en direct du jardin, en savourant un petit Nemea, bon petit vin grec pas cher, pendant que le soleil se couche. Je me saoule de vert, du bleu des myosotis et des aubriettes qui ont envahi le jardin.Voilà un apreçu pris par la cam de petit microportable (netbook).


Oui, la photo est moche j'en ai plein à ajouter de meilleures, ce sera pour plus tard, la soirée est trop belle.

3 commentaires:

Gérald a dit...

Si j'étais toi (ce que je n'oserais) je penserais à mettre de la couleur orange, beaucoup de couleur orange ...
Pour la nuance, demande au député provincial (John James Charest) de consulter son homologue fédéral. Je rêve d'une photo de ces deux élus dans ton jardin.

manouche a dit...

Profite de l'instant; oublie la technique photo...

cloni5653 a dit...

Ben t'es le plus chanceux des hommes mon cher...Tu te dis sûrement que l'effort en vaut la peine...j'ai le bonheur d'avoir enjoliver mes petites plates-bandes, alors je m'émerveille en regardant mes petites fleurs ainsi que la musique des fauvettes sur mes mangeoires...Quel bonheur!