11 octobre 2010

Action de Grâce

Drôle de nom pour ce moment qui marque la fin de la belle saison et le début de l'autre. Fête des récoltes, occasion de savourer le bel été et la vie qui va. Dernière pause avant la course de la fin d'année. Pour ma part, le congé était bienvenu. Le voyage en Gaspésie s'est bien passé. mais disons que le retour en classe était rapide,  d'autant que le masochiste que je suis s'était ajouté une réunion à Montréal vendredi dernier. J'en ai profité saluer ma mère qui se fera opérer bientôt pour en finir avec un des milles problèmes de son âge. Le reste de la famille va bien, mais c'est tristounet de voir notre mère diminuée. 

***

Après ma réunion suis allé faire un saut à l'exposition d'Otto Dix au Musée des Beaux-Arts.   Tableaux étranges et morbides d'un homme qui a connu les tranchées de la guerre de 14-18, l'Allemagne tordue des années 1920, pour finir censuré par les nazis et condamné aux paysages. Ses toiles sont effectivement étranges, faussement naïves et souvent horribles. 


Plusieurs oeuvres de Dix seront détruites par les nazis au nom de l'art dégénéré. En lisant dans l'expo quelques propos sur l'art par Hitler, il me semblait entendre les voix des radios X, du Tea Party américain ou de votre démagogue préféré. La bêtise n'est pas morte. 

***

Trop sombres propos pour une si belle journée d'automne. Je suis allé me ballader sur le bord de la rivière, encore un peu boueux des inondations de la semaine dernière. Longtemps j'ai regardé le manège d'un grand héron qui pêchait. Les gestes précis, stéréotypés de l'affut, la rapidité de l'attaque, l'avidité de l'avalement et finalement cette lenteur lourde d'un envol majestueux.  


Tien me voilà à faire du Hamelin. Normal, son livre est trop bon...

2 commentaires:

É. a dit...

Magnifique post en montagnes russes. Eh, eh. Bon, Allemandes.

magoua a dit...

Merci me sens comme ça cet automne manque de tabac peut être?