6 février 2011

Ah comme la neige a neigé !


Oui c’est l’hiver. Ici une éventuelle marmotte n’aurait même pas pu sortir de son trou le deux février puisqu’il est tombé un peu plus de 30 cm de neige dans la journée. Et gloire aux cols bleus de la ville de Sherbrooke puisque jamais la circulation n’a été interrompue dans notre vallonneuse cité. Et comme il y a à peu près deux trois pieds (1m) de neige au sol, je crois que je vais enfin pourvoir étrenner mes raquettes.

Et puis la nuit dernière on a eu droit à un deuxième service, un autre 30 cm avec une neige très forte  tellement qu’on a eu droit même à des éclairs. 


Un très rare orage de neige qui devait laisser tomber pas loin de 5 ou 6 cm de neige à l’heure si je me fie aux observateurs de mon site météo préféré.

Et ce matin au jardin on constate que ça va prendre un certain temps avant de s'installer sur la table à pique-nique:


Mon gentil voisin d'en face est un homme équipé, outre son abri tempo, emblème suburbain de l'hiver québécois, il également un souffleuse très utile maintenant d'ailleurs puisque son banc de neige est devenu trop haut pour y pelleter de nouvelles couches. Il pousse d'ailleurs la courtoisie jusqu'à souffler la bordure que laisse la charrue devant mon entrée. 


Je n'ai pas d'auto mais voici mon locataire qui dégage la sienne: 
Là où il m'a impressionné c'est que deux minutes plus tard, sans finir de la dégager, il a sorti son auto pour terminer le déneigement dans la rue. Pas bête, c'est toujours ça de moins à pelleter. 

Mais bon, comme on ne sait plus tellement où mettre la neige on a convenu, mon voisin d'à coté et moi, de se faire appel à un contracteur qui a une grosse souffleuse pour le reste de la saison. Ça rend la contemplation du paysage hivernal tellement plus agréable.  




6 commentaires:

Gérald a dit...

Ah ! Que de souvenirs. Quand j'habitais en Beauce, que je mettais mon habit monopièce (c'est bien dit) de skidoo, mes grosse bottes, et que je passais ma souffleuse pendant 3 heures...
Feni. Terminé.

manouche a dit...

Courage! Je t'invite aux fleurs de mon jardin sur mon blog; ça te réchauffera!

Tambour Major a dit...

En comparaison nos petits hivers d'ici (Sud Ouest de la France) sont ridicules. Et dire que 3 cm de neige suffisent à provoquer un quasi état d'urgence, alors que 3 pieds vous laissent stoïques.
Un 'vrai' hiver, de la neige à faire s'effondrer les maisons, du froid glacial... Voilà le genre d'hiver que j'aimerai vivre une fois dans ma vie.

Olivier d'Evian a dit...

J'adore ces grosses bordées de neige. Mais quand on n'a pas à sortir pour pelleter (vive le métro!).

Ce qui me manque, ce sont ces grands froids qui gèlent les joues et les narines. Aaaaaah, chouettes souvenirs. ;)

magoua a dit...

@Gérald pas sûr que le gars de char en toi n'en soit pas nostalgique ;-)

@Manouche Sur que ça va me faire du bien:)

@ Tambour Major C'est vrai qu'on est mieux équipés mais ça coûte: 750 000 $ pour dégager et enlever la neige à chacune des grosses tempêtes. Mais c'est vrai qu'un gros hiver c'est quelque chose à vivre surtout dans la campagne profonde, c'est encore plus beau.

@ Olivier moi aussi j'aime ces grands froids lumineux et comme je n'ai pas d'auto je me passerais bien de pelleter itou, heureusement mes locataires me donnent un bon coup de main. Et l'autobus c'est pas mal aussi.

Ek91 - dans son igloo a dit...

Brrr... j'aime bien mais je m'en passe. La neige, le froid, juste un peu à Noël et encore, si je n'ai pas besoin de prendre la route comme ce fut malheureusement le cas cette année.